Quand l'activité physique devient une aide pour les personnes touchées par le cancer

Aujourd'hui, une personne sur trois devra affronter l'épreuve du cancer, que ce soit un(e) proche, ami(e) ou collègue. On en ressort jamais indemne et selon les estimations, cette maladie doublera d'ici 2030.


 

Les progrès de la recherche permettent d’envisager des taux de guérison encore meilleurs pour les années à venir. Aussi, les accompagnements des patients sur des thérapies diverses dont l'activité physique pendant et après les traitements ainsi que la dépression post-cancer aident à la concrétisation de cet objectif.  


 

En effet, les bénéfices sont multiples sur deux plans : 

le physique (mieux dans son corps, plus d'énergie, meilleure fonction de l'organisme et de la musculature, gestion du poids suite aux traitements, plus d'appétit et sommeil). 

le psychique (moins d'anxiété, amélioration de la mémoire, meilleure gestion des émotions et meilleur moral et estime de soi). 

L'Association MAKEE consacre ses moyens pour développer l'activité physique auprès des personnes touchées par la maladie. 


 Des études ont largement démontré l'amélioration de la qualité de vie des patients, sur les effets secondaires des traitements, sur la fatigue et sur la dépression post-cancer, jusqu'à la diminution des risques de rechute de la maladie en plus de ses avantages sur le bien-être.

MISSIONS (cliquez sur le mot pour connaître nos missions)