Témoignage

Bonjour, je m'appelle Silvia Sudan et j'ai 53 ans. Il y a 5 ans, j’ai eu un cancer du sein. J’ai vécu la maladie, la souffrance et la peur de mourir.

Puis, il y a 3 ans, après plusieurs mois de chimiothérapie et plusieurs interventions, j’ai commencé à courir petit à petit. Ca m’a permis de me vider l’esprit, moins penser à ce que je vivais et surtout je ressentais moins de douleurs physiques. La course m’a permis de me sentir vivante, de retrouver de l’énergie, du souffle, de faire la paix avec mon corps. Cela m'a permis d’avancer et de me fortifier. Essayer d’aller au-delà de mes limites physiques et mentales est pour moi une thérapie à part entière.

Ce besoin de me dépasser m’a amenée, en mars 2019, à participer à une course d’orientation dans le désert marocain. Ce défi consistait à parcourir 25 à 30 kilomètres chaque jour dans la rocaille ou les dunes et de rejoindre l’objectif donné, à la carte et boussole.    

Ce fut une magnifique expérience que j’espère renouveler en 2021. J'aimerai lançer ce défi comme bien d'autres ...

Qui suis.je ?

Dans ma vie professionnelle, je suis esthéticienne et lymphothérapeute. Je suis indépendante depuis 30 ans et suis passionnée par ma profession. Je pratique le drainage lymphatique et je suis également enseignante.

Mon parcours de vie fait qu’aujourd’hui je traite régulièrement des personnes touchées par le cancer et ayant subi diverses interventions. Je reçois souvent des femmes qui vivent les effets secondaires des mastectomies ou des chimiothérapies. 

Je suis heureuse d’avoir fait la connaissance de Catherine et de l’association MAKEE qui, pour moi, va dans le sens de ce que je vis aujourd’hui.

Unissons-nous sportivement contre le cancer